RÉNOVATIONS ÉNERGÉTIQUES : MaPrimeRénov et Habiter mieux

Le ministre chargé de la Ville et du Logement, Julien Denormandie à laissé sous entendre un nouveau dispositif d’aide à la rénovation énergétique des logements. La cible : les propriétaires bailleurs et les copropriétaires.

Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement a indiqué, lors d’une table ronde organisée par l’Anil, avoir « des idées pour le budget 2021 » pour « continuer à améliorer » Habiter Mieux et MaPrimeRénov. Ces dispositifs, distribués par l’Anah, ont été refondus début 2020 et doivent encore évoluer. Ces « trous » concernent, selon le ministre, d’une part les copropriétés, et d’autre part, les propriétaires bailleurs.

L’indicateur de décence fixé à 500kwh/m²/an ?

Michel Pelenc, directeur général de Soliha, fédération associative pour l’amélioration de l’habitat, a, lui aussi, « des idées » concernant l’amélioration de la performance énergétique du parc d’habitation. Pour lui, « l’indicateur de décence devrait être à 330kwh/m²/an, soit la lettre D ». Il affirme savoir que « le seuil qui va sortir c’est 500kwh/m²/an. C’est trop, mais c’est mieux que les 800 dont on entendait encore parler il y a quelques temps ». Il suggère d’aider les propriétaires bailleurs selon leurs moyens, en conditionnant les baisses d’impôts à la performance énergétique, mais aussi à la maîtrise des loyers

Aide directe aux copropriétés

D’après Jean-Marc Torrollion, président de la Fnaim, répond « Il faut s’adresser aux bailleurs comme à des petits acteurs micro-économiques qui investissent ». Ces propriétaires« veulent juste que leur bien soit loué et qu’il ait une rentabilité, même faible. Soyons pragmatiques ». Le professionnel de l’immobilier plaide pour « une aide directe à la copropriété, indépendamment des propriétaires ». Pour lui, « les réformes et simplifications récentes ne suffisent pas ».

D’autres propositions relayées par le syndicat de propriétaires : « un partage propriétaire-locataire des bénéfices des rénovations, via contrat de performance énergétique, donc un engagement contractuel sur des économies ».

« La transformation du CITE en prime, c’est formidable, car on passe d’un crédit d’impôts à une subvention immédiate. Mais le nouveau dispositif ressemble plus à une réforme fiscale qu’à une réforme de la rénovation. Elle est illisible et incompréhensible. Et au final, les montant distribués ont été divisés par deux ».

Être mieux chauffé avec Habiter Mieux et MaPrimeRénov

Source : https://www.batiactu.com/edito/maprimerenov-etendue-a-toutes-coproprietes-202159745.phpMD5email=518ed560788c8ccdb9247f1f08ea9838&utm_source=news_actu&utm_medium=edito&utm_content=article

Publié par Action 2E

Bureau d’Études Thermique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :