Construire sur les toits : «Une solution pour financer la rénovation énergétique»

150608B

Les immeubles de bureaux et de logements laissent de nombreux espaces inutilisés : toits, terrasses, dents creuses… qui pourraient être investis et ainsi apporter des réponses à la question de la densification urbaine. L’extension créée peut alimenter en énergie solaire tout ou partie de l’existant et elle représente une valorisation financière qui, par la vente ou la location, permettra d’assurer la totalité de la rénovation énergétique du batiment initial.

Source : Construction 21

      Voir l’article

Urgence et Patience : les pas de fourmi géante…

150530A fourmi

Bonjour à tous,

Il y a urgence : le climat est malade, la terre est malade, nous gaspillons l’énergie, les matières premières, notre intelligence, dans une frénésie absurde qui va nous mener dans un grand trou…

OK ça commence fort, mais il faut regarder la réalité en face : il y a urgence !

Urgence à changer de comportement, de méthodes de travail, rétablir la confiance entre entreprises et clients, entre patrons et salariés, entre gouvernement et public, sur des bases de qualité et de respect.

Or le temps de la politique, qui doit mettre en œuvre les lignes directrices de ce changement, et le temps de l’entreprise, qui doit dans les faits faire évoluer sa technique ne sont pas les mêmes.

En deux mots : sur un mandat de 5 ans, un gouvernement va effectivement pouvoir travailler 3 ans dans le meilleur des cas. Combien de temps faut il aux entreprises du bâtiment pour digérer la règlementation RT 2012 ? Combien de temps faut il aux industries pour faire évoluer leurs processus vers plus de sobriété ? Et pour non seulement digérer les nouvelles règlementations, mais rester performantes et leader sur leurs marchés ? Et pour faire face aux prochaines, comme la RT 2020 qui arrive dans 5 ans, c’est-à-dire demain ?

Il faut donc prendre le temps de faire évoluer nos processus, en profondeur, dans une stratégie de long terme.

Mode Kaizen ( outil d’organisation qui fait un malheur au Japon ) : tous les jours un pas de fourmi vers un objectif clair et bien exprimé.

Mais aussi mode Stakhanov, avec des résultats immédiats, performants, sous peine d’asphyxie.

La fourmi au pas de géant, le rouleau compresseur à moteur de F1, le marathon en moins d’une heure, …

Cette réflexion m’est venue ce matin a la lecture de trois articles :

1.

 » Les contrats Anru prennent du retard. Ils devaient être signés au 30 juin, mais le seront en septembre.  »

     Voir l’article

Une ville prend des décisions au rythme d’un conseil municipal par mois. Juillet Aout, la moitié des conseillers sont en vacances, donc septembre, ca fait … un conseil municipal. C’est long mais c’est court !

Qualité des décisions ?  » la qualité des décisions laisse à désirer  » ( … )

2.

« Une charte pour accélérer la formation des professionnels »

     Voir l’article

Question pour un champion : je suis un chef d’entreprise dans un  secteur d’activité pas très en forme, je dois faire face à des concurrents mauvais mais moins cher que moi, je dois former et équiper 15 salariés avant la fin de l’année, je suis je suis ?

Un magicien !

3.

« Les entreprises du bâtiment pas toutes convaincues par le label RGE »

     Voir l’article

Ben tiens ! Les entrepreneurs ne sont pas magiciens !

.

En conclusion, que l’on ne croie surtout pas que cette réflexion est pessimiste, ou amère. J’essaie juste d’avoir un regard objectif sur la situation, à l’heure ou on se pose de grandes questions sur le moral de l’industrie ( dans de grandes messes médiatiques ).

Et les journalistes ( David si tu m’entends ), qui ont un temps encore plus court que les politiques, veulent une réponse là, tout de suite, pour la fin de l’émission.

Alors voilà : le rouleau compresseur à moteur de Ferrari, on n’y est pas encore, mais patience, on n’est pas loin, les bottes de 7 lieues, on ne les a que depuis hier, il nous faut juste un peu … de temps.

Allô ? Oui bonjour Madame, non, la palette de 10×10 par 50, elle est coincée sur une aire d’autoroute à Narbonne à cause des départs en vacances, mais on l’aura lundi. Oui oui, lundi sans faute.

Bon Week End.

Bruno Bourquard

La traçabilité des déchets de chantier, clé de la valorisation

150522D dechets

Les déchets du BTP représentent près des trois quarts de tous les déchets produits en France annuellement. Ce volume important nécessite la structuration d’une filière de valorisation mais également l’implication de tous les acteurs au long de cette chaîne. L’élément clé : la traçabilité des matériaux.

Source : batiactu.com

     Voir l’article

Australie : une maison préfabriquée neutre en carbone qui nourrit ses habitants

150522A archibox

ArchiBlox, une entreprise australienne, propose des maisons préfabriquées en usine, montées en une journée et produisant plus d’énergie qu’elles n’en consomment. En prime elles offrent aussi à leurs habitants un air intérieur sain et une production agricole verticale.

Source : Le moniteur.fr

     Voir l’article

Un partenariat Action 2E – REH

150514C reh

Nous venons de signer un partenariat avec REH Perpignan, autour de la rénovation énergétique.

Réseau Energie Habitat est une vitrine des techniques de rénovation énergétique, dans son immense show room dans lequel une maison en construction vous dévoile ses secrets… Ce groupement d’entreprises met en relation les porteurs de projets, les fabricants et les entreprises spécialisées.

Notre objectif est de proposer une prestation complète de maitrise d’œuvre à ceux qui en ont besoin. Particuliers, Collectivités, Copropriétés, vous dont ce n’est pas le métier, nous vous accompagnons du projet à la réalisation.

     Voir le site Action 2E

     Voir le site REH

ITE : un marché soutenu par la rénovation

150514B ite

L’isolation thermique par l’extérieur représente aujourd’hui environ 25% du marché de l’isolation des murs. Cette technique qui se développe surtout en rénovation présente de nombreux avantages. Elle ne réduit pas la surface habitable et permet notamment de procéder en une seule opération à l’isolation et au ravalement des façades.

Source : Batirama

     Voir l’article